L'avenir des IDN

Les trois-quarts des utilisateurs d'internet possèdent une langue maternelle qui n'est pas l'anglais, et cette proportion s'accroît chaque jour. La volonté de populariser les noms de domaines accentués est actuellement l'objet de débats intenses. Il est admis que l'internet est un espace mondial, pourquoi les noms de domaine devraient-ils être disponibles seulement en anglais ?

Le secteur des noms de domaine n'a pas bonne presse auprès des webmasters francophones, même si aucune des critiques habituellement formulées n'est pleinement justifiée. Les IDN subissent les mêmes critiques auxquelles s'en ajoutent d'autres, qui n'ont guère davantage de fondements. On reproche aux IDN de reposer sur des fondements technologiques fragiles et de faciliter le spoofing et le phishing et de ne pas être disponible dans certaines extensions telles que le .fr. Si ces problèmes sont réels, la solution la plus efficace revient à essayer de les résoudre, et non à freiner le développement des IDN.

© 2006-2011 Mémoire.com - Tous droits réservés - à propos de nous -